10 Janvier 2020
11 h 00
Entrée libre

Cercle du vendredi

Mediathek des Instituts français Bonn
10 Janvier 2020
11 h 00
Entrée libre

Livre présenté : Yanick Lahens : Bain de Lune 

Vous pouvez aussi parler de vos dernières lectures ! Le cercle est animé en français par Sylvie Tyralla-Noël.

Yanick Lahens est née en Haïti. Après des études universitaires en France, elle est retournée vivre dans son pays. Elle y a enseigné la littérature à l’université, a animé une émission culturelle à Radio Haïti Inter, et a publié des articles sur la littérature haïtienne et les liens entre littérature et société dans des revues haïtiennes et étrangères. Elle a été membre du comité de rédaction de la revue haïtiano-caribéenne Chemins critiques et est membre du comité de rédaction de la revue franco-haïtienne Conjonction. Elle a été membre du conseil d’administration du Congrès International d'Études Francophones, organisme nord-américain regroupant les professeurs d’études francophones des États-Unis et du monde entier. Elle a aussi été directrice exécutive du projet la Route de l’esclave. Aujourd’hui, elle écrit, accompagne et appuie des initiatives de jeunes dans le domaine culturel, littéraire et social.

Elle a publié un essai Entre l’ancrage et la fuite, l’écrivain haïtien ; des recueils de nouvelles Tante Résia et les dieuxLa petite corruptionLa folie était venue avec la pluie ; un récit Failleset des romans Dans la maison du pèreLa couleur de l’aubeGuillaume et NathalieBain de lune et Douces déroutes, pour lesquels elle a obtenu de nombreux prix dont le prix France Télévision pour La Couleur de l’aube, le prix Carbet des Lycéens pour Guillaume et Nathalie et le prix Femina pour Bain de luneen 2014. Ses œuvres sont traduites en anglais, en brésilien, en catalan, en italien, en japonais, en polonais et en allemand. Des traductions sont en cours en norvégien et en espagnol. Elle a reçu de nombreuses distinctions d’institutions haïtiennes et internationales, et est officier des Arts et des Lettres de la France.

Résumé

Après trois jours de tempête, un pêcheur découvre, échouée sur la grève, une jeune fille qui semble avoir réchappé à une grande violence. La voix de la naufragée s’élève, qui en appelle à tous les dieux du vaudou et à ses ancêtres, pour tenter de comprendre comment et pourquoi elle s’est retrouvée là. Cette voix expirante viendra scander l’ample roman familial que déploie Yanick Lahens, convoquant les trois générations qui ont précédé la jeune femme afin d’élucider le double mystère de son agression et de son identité.
Les Lafleur ont toujours vécu à Anse Bleue, un village d’Haïti où la terre et les eaux se confondent. Entre eux et les Mésidor, devenus les seigneurs des lieux, les liens sont anciens, et le ressentiment aussi. Il date du temps où les Mésidor ont fait main basse sur toutes les bonnes terres de la région.
Quand, au marché, Tertulien Mésidor s’arrête comme foudroyé devant l’étal d’Olmène (une Lafleur), l’attirance est réciproque. L’histoire de ces deux-là va s’écrire à rebours des idées reçues sur les femmes soumises et les hommes prédateurs.
Mais, dans cette île également balayée par les ouragans politiques, des rumeurs de terreur et de mort ne tardent pas à s’élever. Un voile sombre s’abat pour longtemps sur Anse Bleue.
Pour dire le monde nouveau, celui des fratries déchirées, des déprédations, de l’opportunisme politique, Yanick Lahens s’en remet au chœur immémorial des paysans" : eux ne sont pas dupes, qui se fient aux seules puissances souterraines. Leurs mots puissants, magiques, donnent à ce roman magistral une violente beauté.

Vous aimerez aussi

Mercredi 08 avr 2020 - 19:00 - Samedi 22 aoû 2020 - 18:30
Mardi 28 avr 2020 - 19:30
Vendredi 08 mai 2020 - 11:00